Reportage n°15 - L'Aure (14)

Reportage n°1 - La Touques Amont (14 et 61)
Reportage n°4 - La Touques (14)
Reportage n°8 - Le Noireau et la Druance (14)
Reportage n°10 - L'Orne (14)
Reportage n°13 - Plan d'eau du Breuil en Bessin (14)
Reportage n°14 - La Dives (14)
Reportage n°15 - L'Aure (14)
Reportage n°17 - L'Odon (14)
Reportage n°20 - L'Orne (14)
Reportage n°22 - La Dorette, le Montreuil et l'Ancre (14)
Reportage n°28 - L'Orne (14)

 Reportage n°15 - Pêche des carnassiers sur l'Aure (14)

 

 

 

 

 

 

Pour la première sortie carnassiers de l’automne, nous partons au cœur du Parc Naturel Régional des Marais du Cotentin à la découverte de l’Aure inférieure sur l’AAPPMA « Les Trois Rivières ». Manu nous guide sur ce secteur qu’il connait bien pour y avoir régulièrement fait de belles pêches.

Contrairement aux destinations précédentes nous allons pratiquer sur un seul secteur, au niveau de Trévières entre le carrefour des eaux (confluence entre la Tortonne et l’Aure Inférieure) et l’écluse en aval du pont de l’Aure.


 La rivière, d’une petite quinzaine de mètres de largeur, traverse paisiblement les prairies avec quelques méandres bien marqués, qui en plus d’offrir de jolies fosses, permettent à la rivière de gagner un peu de largeur. Les parties plus droites, moins profondes, permettent aux différents herbiers et autres nénuphars de se développer correctement.

Les  quelques petits brochets et les perches que nous avons touchés lors de cette journée se trouvaient à chaque fois à proximité des herbiers ou des branches noyées. La date choisie étant peut être un peu trop précoce, nous ne verrons pas beaucoup de beaux poissons.Malgré tout, quelques semaines plus tard Ben et Yannick toucheront 5 Brochets plus que maillés, dont trois au streamer.

Compte tenu du type d’habitats et de la quantité de gardons, de brèmes observée, on ne peut pas douter de la présence de poissons plus gros. Les perches bien présentent sur l’ensemble du secteur répondront bien présentes sur les différents petits leurres que Benjamin leur présentera.

Le pont est le premier poste à  prospecter pour rechercher les belles zébrées. Viennent ensuite, les deux grosses fosses en aval du carrefour des eaux et leurs bois. A chaque fois, nous y avons déplacé ou pris quelques poissons. Jean-François en verra une très jolie suivre son spinnerbait jusqu’au bord sans attaquer.

Lors d’un second passage sur le  secteur se sera le tour du gros jig que je destinais aux brochets de se faire chahuter. De même l’aval immédiat de l’écluse abritait quelques jolis poissons qui malheureusement taperont timidement. Plus tard dans l’hiver, il y a de fortes chances que la partie la plus profonde juste en amont de l’ouvrage soit un lieu de rassemblement pour les blancs comme pour l’ensemble des carnassiers. Manu insistera toute la journée avec des leurres souples, à juste titre, car il sera le seul à toucher les brochets. D’après lui, cette technique est une des plus régulière sur cette partie de la rivière.

Bien que petit, ce milieu offre un excellent panel de post à prospecter avec une accessibilité remarquable. Pour le pêcheur qui souhaite passer une petite journée sympa sans passer une multitude de clôtures et sans avoir à traverser une jungle pour accéder aux rives, c’est l’endroit idéal.

Le matériel à prévoir :

Pour les perches :

Une petite canne entre 1,8m et 2,1m de faible puissance avec quelques petits leurres souples de 3 à 5cm, des micros jigs entre 1,5 et 5gr ainsi qu’une série cuillères tournantes en n°1 et 2 et le tour est joué.

Pour les brochets un ensemble spinning ou casting d’une puissance d’environ 20-40gr pour une longueur de 2,10m, est parfait pour faire face aux différentes situations. Au niveau des leurres, prévoir des shads entre 9 et 15cm dans les tons chartreuse ainsi que rose. Les têtes plombées pour les équiper feront entre 5 et 10gr.

Prévoyez tout de même quelques triples à ajouter au montage en cas de touches timides. Quelques crankbait peu plongeants, et un ou deux spinnerbait entre 7 et 14gr, et vous avez de quoi vous faire plaisir. Si toutefois, vous envisagez de pêcher au cœur des herbiers, prévoyez des hameçons texans ainsi qu’une petite série de jig. Pour ces derniers les 10 et 14gr sont parfait. Si vous êtes seul, prévoyez tout de même une épuisette avec un manche assez long. Une paire de botte suffit amplement pour se déplacer sur les bordures

 
 
Fédération de la Manche pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique
16 Rue du Pont l'Abbé BP 89 - 50190 PERIERS