Tevi.tv, la chaine TV partenaire de la FDAAPPMA de la Manche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’équipe de la Fédération de Pêche de la Manche s’agrandit avec deux salariés – Mylène TAILLAT et Aurélien BONNET

Le Président de la Fédération – Claude Buhan et Le Trésorier de la Fédération – Claude James accueillant Mylène TAILLAT et Aurélien BONNET

Deux questions à Aurélien BONNET, nouvel Agent de développement en poste à la FDAAPPMA de la Manche depuis le 1er janvier 2017 et Mylène TAILLAT, nouvelle Technicienne arrivée depuis le 20 Mars 2017

 

Quel est votre parcours professionnel jusqu’à ce jour ?

 

Pour vous Aurélien ? « Je suis titulaire d'un BTSA -GPN, d'une licence dans le domaine de l'environnement avec une option milieux aquatiques et d’un Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport (BP JEPS) Pêche de loisir effectué en 2016 au Centre National de Formation aux Métiers de la Pêche dans le département de la Creuse à AHUN. »

 

Et pour vous Mylène ? : « J'ai commencé ma formation par un BTS métiers de l'eau puis j'ai rapidement compris que je voulais orienter ma carrière professionnelle vers le milieu aquatique. C'est pour cela que j'ai terminé ma formation universitaire par un MASTER spécialisé dans les écosystèmes d'eau douce. J'ai pu effectuer mes stages d'immersion en milieu professionnel au sein de l'ex ONEMA (aujourd'hui devenu AFB) au sujet de la continuité écologique.

 

J'ai effectué mon stage le plus complexe à la FDAAPPMA de l'Isère où j'ai pu réaliser un diagnostic écologique d'un bassin versant. J'ai débuté ma carrière professionnelle au sein de la DDT de Saône-et-Loire pour cartographier les cours d'eau de tête de bassin versant puis j'ai œuvré pour l’association LOGRAMI (Loire Grands Migrateurs, l'équivalent de notre association Normandie Grands Migrateurs) »

 

 Quelles seront vos principales missions à la FDAAPPMA 50 ?

 


Alors vous Aurélien, le nouvel agent de développement ?
« En tant qu'Agent de Développement, je vais réaliser différentes missions dont une majeure partie sera consacrée au développement du loisir pêche en promouvant des actions d'animations et de communications. Des APN seront mis en place afin de sensibiliser le public à l’Education à l’Environnement et au Développement Durable.

 

Je vais également réaliser des animations à l'observatoire piscicole des claies de Vire deux jours par semaine d'avril à juin afin de faire découvrir au public le cycle de vie des poissons migrateurs.

 

Je vais poursuivre et développer la mise en place du réseau cartedepeche.fr dans le département de la Manche.

 

J’assurerais des missions de garderie. Mon rôle sera d’assister les gardes pêche particuliers des AAPPMA. Une formation est proposée tous les ans. »

 

Et vous Mylène, la technicienne ?

 

« J'ai pour principale mission l'application de la politique de la Fédération en terme de revalorisation des milieux aquatiques de la Manche.

 

Je devrai monter des projets de restauration de la continuité écologique en faisant des travaux sur les ouvrages existants. Je participerai au développement des outils de communication  ainsi que des outils d'acquisition de connaissances sur les espèces piscicoles.

 

 

Rattachée au pôle technique je complète et j'abonde aux activités de Fabien Goulmy qui sera mon responsable direct. »

 

 

 


Carnet de capture de l'anguille
   
En application du I. de l’article R.436-64 du Code de l’Environnement et de l’article 1er de l’arrêté du 22 octobre 2010, tout pêcheur a l’obligation d’enregistrer ses captures d’anguilles dans un carnet de pêche.

Photo : Laurent Madelon



Sont concernés :
  •  les pêcheurs professionnels,
  •  les pêcheurs amateurs aux engins et aux filets sur le domaine public, que ce soit sur le domaine public de l’Etat ou sur le domaine public des collectivités territoriales et de leurs groupements,
  •  les membres des AAPPMA ayant l’autorisation de pêcher l’anguille avec des engins et/ou des filets sur les cours d’eau ou domaniaux,
  •  les membres des AAPPMA qui pêchent l’anguille à la ligne.
Au I. de l’article R.436-68 du code de l’environnement, il est prévu une amende correspondant aux contraventions de 5ème classe pour les pêcheurs ne renseignant pas leur carnet de pêche selon les modalités fixées par l’arrêté du 22 octobre 2010. Les services de contrôle relèveront les infractions le cas échéant et leur réserveront les suites appropriées


Télécharger le carnet de capture de pêche de l'anguille 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

?
 
 
Fédération de la Manche pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique
16 Rue du Pont l'Abbé BP 89 - 50190 PERIERS