Avec la participation de :

  • Gaël EVEN Consultant halieutique
  • Benjamin LARIBI et Alexis BLANCHET pour la FDAAPPMA 61
  • Damien SOYER et Aurélien BONNET pour la FDAAPPMA 50
  • Francis LEPELLEY Garde Bénévole de l’AAPPMA La Gaule Marignaise et l’AAPPMA Les Pêcheurs de Périers Saint Sauveur Lendelin

Reportage réalisé sur :

  • L’AAPPMA de la Gaule Marignaise (réciprocité EHGO) (Président : Gérard LE COLLONNIER)
  • L’AAPPMA de Périers Saint Sauveur Lendelin (réciprocité EHGO) (Président : Albert DESDEVISES)

Vidéo Reportage Halieutique Lozon et Taute

Montage vidéo : A.BONNET  FDAAPPMA 50

Pour la seconde sortie, nous vous proposons de découvrir deux rivières du centre Manche le Lozon et la Taute.

Présentation du LOZON

Le reportage débute sur le Lozon au niveau de sa commune éponyme. Le secteur est une zone classée en première catégorie gérée par l’AAPPMA la Gaule Marignaise, adhérente à l’EHGO.

Le pont sur la commune de LOZON

La rivière mesure ici un peu plus de 3 mètres de largeur. En aval du pont la hauteur des berges résulte d’un barrage, désormais arasé. Depuis, la présence de tacons sur le secteur atteste du retour des saumons. Bien que les niveaux d’eau soient bas, le Lozon conserve un débit assez conséquent et la profondeur peut atteindre 1m dans les méandres les plus prononcés. L’eau s’écoule relativement doucement sur un lit de sable et de gravier entre les taches de Callitriche. Les aulnes et les saules qui bordent la rivière offrent de nombreuses sous berges.

Les secteurs du Lozon

Secteur n°1 : Le Lozon

Lors des dérives au toc, la présence importante de vairons oriente rapidement l’équipe sur un changement de technique. Des montages au vairon manié sont réalisés. Malgré ce changement, les truites restent inactives (seulement deux poissons).Une truite arc-en-ciel  est également pêchée au leurre souple, issue de l’un des deux déversements annuels réalisés sur cette portion de rivière.

Gael EVEN (Pêche au toc) Truite fario (Salmo trutta fario) du Lozon

Secteur n°2 : Le Moulin de Coisel

Le reportage se poursuit ensuite sur la partie amont de la rivière au lieu-dit le moulin de Coisel par la D94. La rivière est ici plus petite et davantage boisée. Les courants sont plus vifs et la granulométrie plus importante. Une truite fario d’une quarantaine de centimètres est capturée après un joli combat dans un étranglement entre deux racines d’aulne. Une truitelle fario le long d’un gros bloc et une truite arc-en-ciel seront également pêchées un peu plus en amont. Une dernière truite sera prise sur la partie aval du Moulin de Coisel.

Gaël EVEN en action de pêche sur le Lozon (Moulin de Coisel)

En conclusion, une pêche difficile sur un secteur où les poissons n’étaient pas très actifs le jour du reportage. La rivière “Le Lozon”, sur la commune de Lozon, est un endroit idéal pour accueillir les familles et initier les plus jeunes à la pêche. Le Moulin de Coisel est un endroit plus adapté pour les pêcheurs confirmés.

Présentation de la Taute

Nous sommes maintenant sur la Taute au lieu-dit le Pont Tardif gérée par l’AAPPMA des Pêcheurs de Périers St Sauveur Lendelin également adhérente à l’EHGO. La rivière s’écoule lentement en prenant tout de même le temps de faire quelques méandres assez peu marqués dans un lit d’une largeur d’environ 7m. La profondeur oscille entre 20 et 80 cm. Le fond est majoritairement sableux.

Parcours mouche de la Taute Gaël EVEN (pêche à la nymphe)

Le secteur de la Taute

Secteur n°3 : Le Pont Tardif

Le parcours spécifique mouche de la Taute est situé sur les communes de Vaudrimesnil et de Saint-Aubin-Du-Perron du pont de la RD 52 (lieu-dit le Pont Tardif) jusqu’ à la passerelle du lieu-dit Le Hézard (Arrêté Réglementaire Permanent 2017).

Gaël EVEN (Pêche en nymphe) Alexis BLANCHET (Pêche en sèche)

L’équipe va alterner la pêche en nymphe sur les secteurs les plus profonds puis la pêche en sèche, sans résultat. En aval du parcours mouche quatre poissons sauvages entre 20 et 25 cm vont être pêchés au toc. La rivière est facilement accessible et offre une belle opportunité pour découvrir la pêche à la mouche.

Diaporama Reportage Halieutique Lozon et Taute

Montage vidéo : A.BONNET   FDAAPPMA 50

Le matériel à prévoir

Pour pratiquer au vairon manié : 

  • une canne d’environ 3,5m d’une puissance de 5-25gr
  • un moulinet garnit de nylon en 20 centièmes
  • les plus, des poissons nageurs de 3 à 5cm de couleur naturelle et des petits leurres souples
Gaël EVEN (Pêche au vairon manié)


Au toc :

  • une canne de 3,9m
  • un corps de ligne en 18 ou 16 centièmes et des bas de ligne en 14
  • des hameçons n°10 pour pêcher avec des teignes et des sauterelles

Au niveau réglementation, si vous pratiquez au vers vous devez prévoir au minimum des hameçons n°5.

Au coup : (pour la pêche de vairons)

  • une canne de 3m
  • une ligne fine en 8 centièmes
  • un petit flotteur
  • un hameçon de 20 recouvert d’une petite boule de Mystic rouge

A la mouche :

  • une canne 8,6 pieds en soie de 4
  • des wadders.
  • des mouches (en fonctions des insectes présents)
Gaël EVEN (Technique de l’arbalette*)

* Technique de l’arbalette : Le pêcheur maintient dans une de ses mains son leurre et charge sa canne pour pouvoir le propulser. Cette technique permet une action de pêche dans les zones très encombrées.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *