Avec la participation de :

  • Gaël EVEN, Consultant halieutique
  • Benjamin LARIBI et Alexis BLANCHET, FDAAPPMA 61
  • Grégory BRUNEAU et Aurélien BONNET, FDAAPPMA 50
  • Jean CHATONNIER, Président de l’AAPPMA La Ducéenne
  • Marc MADELAINE, Président de l’AAPPMA L’Amicale des Pêcheurs à la Ligne de l’Avranchin (excusé)

Reportage réalisé sur :

  • L’AAPPMA La Ducéenne (réciprocité EHGO) (Président : Jean CHATONNIER)
  • L’AAPPMA L’Amicale des Pêcheurs à la Ligne de l’Avranchin (réciprocité EHGO) (Président : Marc MADELAINE)

Vidéo Reportage Halieutique Sélune et Sée

Montage vidéo : A.BONNET FDAAPPMA 50

Pour notre troisième reportage de l’année, l’équipe retourne sur les fleuves  emblématiques à saumons que sont la Sélune et la Sée. Lors d’un précédent reportage, nous avons abordé la pêche du saumon de printemps (poisson dont la taille est supérieure à 67cm ). Cette fois, le reportage est consacré à la pêche du castillon. Plus nombreux que les saumons de printemps, les castillons offrent de réelles opportunités de capture.

Présentation de la Sélune

La rivière gérée par l’AAPPMA La Ducéenne adhérente à l’ EHGO, mesure ici entre 15 et 20 mètres de largeur. Nous pouvons y découvrir une importante alternance de radiers et de fosses ainsi qu’ une ripisylve bien représentée.

 
La Sélune sur la commune de Ducey

Les secteurs de la Sélune

Secteur n°1 : Le Pont de Signy

   
  Benjamin LARIBI, Alexis BLANCHET

et Gaël Even (de gauche à droite)

 Gaël EVEN (Pêche à la Mouche

au Pont de Signy)

Le reportage débute en aval du Pont de Signy (D178). Ce secteur, autorisé au leurre en début de saison devient exclusivement réservé à la mouche dès l’ouverture du castillon. La limite aval étant le Moulin de Quincampoix (Arrêté sur les poissons migrateurs  de 2017 dans le département de la Manche).

L’équipe décide de pêcher avec des mouches “noyées” de tailles et de formes variées. En aval du pont, la zone est très favorable quant l’eau est légèrement teintée. Sur cette portion, nous retrouvons une belle alternance de radiers et de petites fosses ainsi que les branches immergées en rive gauche.

Un chevesne sera pêché sur une mouche “tube fly”. L’équipe contourne ensuite un grand méandre qui manquait de « tirant » pour faire nager les mouches puis pêche une longue zone de radiers en aval d’une passerelle. Malgré l’absence de castillons, la rivière est magnifique à pêcher et sa taille est idéale.

De nombreux radiers sur le secteur du Pont de Signy

Secteur n°2 : Le Val d’Oir

En fin de matinée, le reportage se poursuit sur un autre secteur de l’AAPPMA la Ducéenne, pour prospecter la Sélune en aval de la voie verte de Ducey. L’équipe pêche aux leurres sur ce parcours « toutes techniques ».

La rivière est ici plus lente et plus profonde avec des berges plus hautes. La profondeur moyenne est supérieure à 1,5m sur la partie du linéaire.

Les coups de pêche sous les branchages sont des zones très favorables. Des postes également bien marqués se situent au niveau de la confluence avec  l’oir au lieu-dit “le Val d’Oir”. La Sélune est ici plus courante, les fonds variés et les arbres en rive droite offrent une réelle protection aux poissons.

   
Gaël EVEN (Pêche aux leurres) Benjamin LARIBI (Pêche aux leurres)

Lors du reportage, deux Castillons sont observés.

Présentation de la Sée

La Sée est une rivière de 8 à 10 mètres de largeur. Elle est gérée sur le secteur par l’ AAPPMA  de L’Amicale des Pêcheurs à la Ligne de l’Avranchin, adhérente à l’EHGO.

 
La Sée sur la commune de Ponts

Secteur n°3 : Andillou

Le reportage continue sur la Sée, en rive droite sur la commune de Ponts au lieu-dit Andillou. L’équipe se déplace sur environ 2 kilomètres, avant de repartir vers l’aval en pêchant au poisson nageur.

   
La Sée au lieu-dit Andillou  Alexis BLANCHET (Pêche aux leurres)

Les saules et les aulnes, qui bordent la Sée ainsi que les méandres avec de gros blocs rocheux, offrent de nombreux postes de pêche.

Le secteur est à prospecter par des pêcheurs confirmés du fait d’une ripisylve assez dense. L’eau cristalline permet à l’équipe de voir passer de nombreux mulets et des chevesnes.

Diaporama Reportage Halieutique Sélune et Sée
Montage vidéo : A.BONNET FDAAPPMA 50

Le matériel à prévoir

NB : Pour pêcher le saumon, vous devez être en possession de votre carte de pêche munie du timbre migrateur, du carnet de déclaration, de la bague à saumon ainsi que d’un stylo.

Pour tout renseignement complémentaire, contacter la FDAAPPMA de la Manche (Tel : 02.33.46.96.50 / Email : contact@peche-manche.com)

Quelques petits conseils pratiques.

Pour la pêche aux leurres :

  • une canne de trois mètres en 15-40 gr de puissance
  • un moulinet en taille 3000 ou 4000
  • une tresse en 15 centièmes ou 20 centièmes
  • des poissons nageurs d’environ 7cm dans les tons truite fario, rose et orange
  •  des cuillères tournantes en taille 3
  • des cuillères ondulantes d’une vingtaine de gramme
  • Une paire de cuissardes 

Pour la pêche à la mouche :

  • une canne de 9 pieds
  • une soie de 7 équipée d’une soie intermédiaire (quand les niveaux d’eau sont bas)
  • une soie flottante avec un poly leader plongeant (quand les niveau d’eau sont élevés)

Pour la pêche en nymphe :

  • une soie de 6
  • une canne à deux mains de 13 pieds est nécessaire
  • une épuisette avec un manche télescopique et une ouverture large

Partager cet article

1 commentaire sur “Pêche sur la Sélune et la Sée”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *